titresite
accueil site > Reportages > Le Verger 2011 à Carhaix > Le bonheur est dans le pré !

Le bonheur est dans le pré !

Tumble Circus, Up above !

vendredi 22 juillet 2011 , par auteur Matthias Lavigne , Sophie Stankovitch

Les Tumble Circus font le plein cet après-midi sur le Verger. Leur vœu de faire revenir le public au cirque est exaucé ! Une fenêtre météo inattendue rend possible ce rendez-vous qu’aucun petit ou grand ne veut manquer.

Ils se présentent au public souriants, se prenant les pieds dans le tapis de traductions maladroites et d’expressions drôlatiques. Elle, Tina Machina « venue de Suède », lui, Kenneth Fall « coming from Belfast ».

Le ton est donné. Sur une « Valse à quat’temps »… commence le spectacle mêlant endurance, habileté et humour. La toile de fond, une histoire d’amour, un couple qui se désire et se déchire. Pas de danses esquissés, sauts bondissants, tendre chorégraphie acrobatique… Puis au milieu, un bébé qui attise les sentiments et nourrit les colères. Est-il le fruit d’amour coupable entre Tina et un spectacteur à qui elle vient d’offrir une rose et un baiser ? Peu importe, the show must go on ! Créatif, lyrique, poétique…

Puis c’est la fugitive vision d’une Tina-Madonne auréolée d’un… cerceau, immédiatement suivie d’un numéro de hula hoop à couper le souffle sur un air de « Beach Girl » ! Les cerceaux s’additionnent à un rythme effréné ! Un, deux, puis trois jusqu’à « 5 millions » (dixit Ken of course ! ). Tina ondule sans faillir sous les applaudissements du public fasciné par sa prouesse et son charme.

« Dear Kenneth » piqué au vif choisit à son tour une belle dans le public. Rose à la bouche, sans filet, il grimpe, il grimpe, se love, glisse… mais à l’arrivée la rose n’a pas fière allure !… Tina, dans son nouveau rôle d’assistante affriolante l’encourage. Il doit recommencer ! Trois tentatives plus tard… la spectatrice émue se voit offrir là son « présent d’amour »…

Puis vient le moment tant attendu… non pas « la fin » du show, comme l’ironise Kenneth, mais un numéro de voltige au trapèze à 7 mètres du sol. Les artistes évoluent sans filet… précises les figures, rayonnants les visages, osées les acrobaties. Un numéro comico-sexy inédit !

The end… applaudissements à tout va du public resté là malgré la fine pluie !

Bien jolie comédie humaine que celle jouée par les Tumble Circus, le cirque qu’on aime sans fanfare ni paillettes !

- Plus d’infos sur le site du Fourneau

info portfolio

SPIP | squelette | | plan site | icone suivi activite RSS 2.0