titresite
accueil site > Formation > Echanges universitaires > Brest / Winchester > Simon Le Doaré, stagiaire ZEPA 2, revient sur son expérience et évoque ses (...)

Simon Le Doaré, stagiaire ZEPA 2, revient sur son expérience et évoque ses projets futurs

vendredi 10 août 2012 , par auteur Cécile Babin , Mathilde Vautier

trad article traduction [English] [français]

Le 12 juillet 2012, Simon Le Doaré, étudiant en Master 2 Projet Européen à l’Université de Brest vivait son dernier jour en tant que stagiaire ZEPA 2.

Simon aura passé trois mois au Fourneau à Brest puis trois mois chez l’un des partenaires anglais du projet, Hat Fair basé à Winchester : « J’ai apprécié le soutien et l’encadrement des partenaires chez qui j’étais basé  » précise le brestois. Simon a également été accueilli par tous les autres partenaires du réseau.

En plus de sa mission de stage (participer à l’élaboration du ZEPA 2 et en particulier à la construction d’une charte entre les partenaires du ZEPA et leurs partenaires territoire), il a pu participer au projet DañsFabrik à Brest, être rédacteur sur certains des évènements ou encore être un intermédiaire entre Hat Fair et la compagnie française associée au réseau Générik Vapeur.

« L’expérience fût vraiment enrichissante  », tels sont les premiers mots de Simon lorsqu’on lui demande de faire un premier retour sur ces six mois passés au sein de la Zone européenne de projets artistiques. Il s’explique : « Ca m’a ouvert les yeux sur la complexité d’un partenariat transfrontalier : travailler ensemble n’est pas évident ! C’était d’autant plus intéressant de voir les projets se construire…puis se réaliser finalement » dit-il, en référence notamment au spectacle Waterlitz de Générik Vapeur. « Ca m’a ouvert des portes aussi, à travers les rencontres que j’ai effectuées au sein de mon stage, avec des artistes, des universitaires, etc.  » ajoute t-il.

De retour à Brest, il travaille maintenant sur son mémoire de fin d’études portant sur la question suivante : Interreg/les programmes de projets européens constituent-ils une réponse satisfaisante à l’absence de politique culturelle européenne ?

Ses projets pour le futur ? « Cela m’a conforté dans le fait que je veux continuer mes projets artistiques [Simon est musicien et metteur en scène], tout en travaillant sur des missions précises sur des types de projets comme le ZEPA ». A bon entendeur…

Photo : Simon Le Doaré, Caroline Raffin et Claude Morizur du Fourneau - Auditions organisées dans le cadre du festival DañsFabrik pour impliquer des volontaires au sein du spectacle Bodies in Urban Spaces du chorégraphe autrichien Willi Dorner

SPIP | squelette | | plan site | icone suivi activite RSS 2.0