titresite
accueil site > Formation > Echanges universitaires > Pole National Arts de la Rue et Cirque - Le Hangar / Université de Picardie (...) > Une chargée de mission arts de la rue, relations universitaires et recherche (...)

Une chargée de mission arts de la rue, relations universitaires et recherche à Amiens

jeudi 7 avril 2011 , par auteur Cynthia Himmesoëte

Cynthia Himmesoëte, doctorante en Arts à l’Université de Picardie Jules Verne, a rejoint l’équipe du Hangar Fabrique des arts de la rue - Pôle National Cirque et Arts de la Rue d’Amiens, pour trois années, afin de mener à bien une mission de recherche et de développement des relations universitaires au sein du réseau ZEPA.

Titulaire d’un master-recherche Théorie et Pratique Artistiques et d’un master professionnel Culture et Patrimoine (Université de Picardie Jules Verne), Cynthia Himmesoëte a intégré l’équipe du Pôle National Cirque et Arts de la Rue en février 2011 en tant que chargée de mission pour les arts de la rue, des relations universitaires et de la recherche pour trois années. Cynthia travaille pour cela à la mise en place de séminaires et d’un pôle de recherche s’inscrivant dans le cadre du réseau ZEPA.

En effet, elle débute actuellement un doctorat intitulé L’impact sociologique des arts de la rue sur la prise de conscience d’un milieu urbain collectif en Convention Industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE) au sein du Pôle National Cirque et Arts de la Rue à Amiens. Ce doctorat est financé par l’Agence Nationale Recherche et Technologie (ANRT) du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, en partenariat avec le Centre de Recherche en Arts (CRA) d’Amiens et le Laboratoire de sociologie de Grenoble – Emotion Médiation Culture Connaissance (EMC²).

Ce statut inédit dans une structure culturelle offre des possibilités multiples et originales : communication et rédaction d’écrits basés sur les projets du réseau, analyse des différentes actions de territoire, mise en perspective des problématiques issues des arts de la rue avec l’histoire de l’art et de l’art contemporain.

Au cours de son parcours universitaire, Cynthia a déjà été amenée à rédiger deux mémoires : l’un traitant de l’objet festival, intitulé L’animation festivalière : vers un nouvel usage des arts et des espaces publics, puis Rôle et place de la fête dans l’espace public s’attachant aux nouvelles formes festives.
Ses recherches portent donc sur les notions d’espace public, de son appropriation et de ses spécificités et sur les risques d’animation liés aux politiques culturelles ; mais aussi sur la notion de territoires émanant des échanges possibles avec des populations. Elle s’intéresse également avec intérêt à l’histoire des arts de la rue et à leur filiation avec les arts visuels, mais aussi aux nouvelles formes d’intervention artistique et citoyenne dans l’espace public et les questions qu’elles soulèvent quant au système de diffusion actuel.

Les différents moments de rencontres et de réflexion qu’elle a pour but de mettre en place alimenteront et enrichiront parallèlement son travail de recherche.

SPIP | squelette | | plan site | icone suivi activite RSS 2.0