titresite
accueil site > Reportages > Charli Encor et Stop Gap > Les arts de la rue et le handicap : de nouvelles pistes pour le (...)

Les arts de la rue et le handicap : de nouvelles pistes pour le ZEPA

lundi 17 janvier 2011 , par auteur Maria Xavier , Mathilde Vautier

trad article traduction [English] [français]

Rendez-vous à Winchester et à Amiens pour un projet arts de la rue et handicap

En décembre dernier, les compagnies Charli Encor et StopGap se sont rencontrées autour d’un projet sur le thème « arts de la rue et handicap ».

La première rencontre a eu lieu les 7et 8 décembre à Winchester (voir article, où, à l’initiative de Sian THOMAS déléguée par Hat Fair sur ce projet, Charli Encor et Maria Xavier ont assisté aux répétitions de la nouvelle création de StopGap.

La deuxième rencontre a eu lieu les 21 et 22 décembre à Amiens. La compagnie StopGap et Sian ont participé à la représentation du spectacle Ballet de Chaises dans le Cirque Jules Verne*.

Jean-Pierre MARCOS et Philippe MACRET du Cirque Jules Verne/Le Hangar, et Sian THOMAS ont permis aux deux compagnies d’échanger et de formaliser une possible future collaboration, qui répondrait au goût commun pour la création de spectacles avec des personnes handicapées dans l’espace urbain.

L’objectif artistique poursuivi demeure le travail dans l’espace public, qui apparaît pour ses membres comme l’espace le plus pertinent pour développer un univers qui nous appartient et pour tenter de redessiner l’espace urbain ainsi que les rapports sociaux le temps d’un spectacle.

A l’issue de ces rencontres, plusieurs propositions ont été évoquées pour l’année 2011 :

  • La diffusion du spectacle Ballet de Chaises au festival Hat Fair 2011
  • La diffusion du spectacle « Tracking « de Stop Gap à La Fête dans la Ville 2011

Le handicap et les arts de la rue

L’évolution est toujours possible dans les arts de la rue et elle a pour objectif le plaisir partagé d’un public. C’est pourquoi « un Forum » autour du thème « arts de la rue et handicap » pourrait être organisé à Hat Fair et à la Fête dans la Ville.

En 2012, on évoque l’idée d’aller plus loin encore, avec un travail en commun entre les participants des deux compagnies : pourquoi pas intégrer une partie des participants de Stop Gap dans Ballet de Chaises et inversement une partie des participants de Ballet de Chaises dans la nouvelle création de Stop Gap ?

Selon Charli Encor, "De manière cohérente, nous sommes tous représentatifs de la même vague qui caractérise notre démarche artistique. Nous mettons en scène dans les rues « de nouveaux personnages et une nouvelle histoire. Là, je ne dis plus rien. Ce que je veux, c’est d’abord vivre cette histoire. »

Pour un extrait du spectacle Ballet de Chaises, cliquer ici

Crédit photos : Joël Verhoustraeten

SPIP | squelette | | plan site | icone suivi activite RSS 2.0