titresite
accueil site > Reportages > Fête dans la Ville 2012 > Les Apprentis de la Rue > T’es qui toi ?/Le Collectif des Galériens

T’es qui toi ?/Le Collectif des Galériens

Alter ego

mardi 10 juillet 2012 , par auteur Stéphanie Bescond

trad article traduction [English] [français]

A l’occasion de la Fête dans la ville, le Collectif des Galériens regroupant plusieurs jeunes talents de l’UFR Arts de l’université de Picardie Jules Verne, est allé à la rencontre du public avec son tout premier spectacle de rue : T’es qui toi ?.

Impressionnés mais enchantés. Telles sont les premières réactions des quatre membres du Collectif des Galériens à l’issue de leur dernière représentation. Avec T’es qui toi ? les jeunes interprètes (deux comédiennes et deux musiciens) questionnent directement le public : « A travers ce spectacle, je veux montrer qu’il suffit de prendre quelques instants pour connaître l’autre. Les deux personnages, deux femmes border line, vont se rencontrer par la danse », explique Barbara Papamiltiadou, étudiante à l’UFR Arts de l’Université Picardie Jules Verne.

Pour unique décor, la rue. « Nous avons voulu partir de rien, simplement des passants », précise Barbara. Les premiers s’arrêtent et découvrent une femme traumatisée par la vie qui se réfugie dans l’enfance. « Elle pourrait sortir d’un cartoon ou d’un hôpital psychiatrique », développe Mélissa Papamiltiadou, comédienne incarnant cette femme enfant. Le public fait ensuite la connaissance d’une seconde femme, cette fois-ci, passablement ivre. « Avec son look de teufeuse aux collants déchirés, elle interpelle le public. Celui-ci découvre alors une femme profonde, aux questionnements existentiels », explique Barbara. Ces deux êtres marginaux, tour à tour fragiles et forts, finissent par se rencontrer à travers la danse. « J’ai souhaité partir du corps. Je trouve intéressant l’expression du corps dans l’espace public », précise l’étudiante. Leurs regards se croisent, vient le temps de l’échange. Le vrai.

Puis toutes deux se tournent vers le public. T’es qui toi ? demandent-elles à chacun. Les spectateurs jouent le jeu et les discussions naissent. « Cela aurait pu durer des heures, s’enthousiasme Barbara. On discutait du spectacle, de leurs impressions…Je ne pensais pas que ce serait aussi riche d’échanges ! ». Un première rencontre prometteuse…

SPIP | squelette | | plan site | icone suivi activite RSS 2.0