titresite
accueil site > Reportages > Festival Out There à Great Yarmouth > Bivouac investit les rues de Great Yarmouth

Bivouac investit les rues de Great Yarmouth

Out There hosts English premiere

dimanche 26 septembre 2010 , par auteur Darren Cross , Jean-Marie Grall , Yffic Cloarec (traduction Valérie Gooch)

trad article traduction [English] [français]

“Bivouac ? Grisant, passionnant et… douloureux.” Ainsi s’est exprimé l’un des bénévoles de Great Yarmouth qui a participé aux côtés des Générik Vapeur au Festival Out There.

Un certain nombre d’habitants a travaillé et répété avec Générik Vapeur les jours précédant le festival en préparation du temps fort du programme de samedi. “C’était super de travailler avec Générik Vapeur – bizarre, farfelu et chaleureux” a dit Lorraine Finch, une des bénévoles. “Nous sommes vite devenus une tribue… une expérience que l’on ne vit vraiment qu’une seule fois dans une vie.”

Les bénévoles ont littéralement versé sang, sueur et larmes tandis qu’ils ont travaillé dur pendant trois jours pour apprendre comment marteler et bouger les bidons en rythme.

Pour une première de « Bivouac » sur le sol britannique, ce fut un évènement sans précédent sur le front de mer, devant des milliers de spectacteurs incrédules, pourtant habitués au riche patrimoine de fête et de cirque de Great Yarmouth.
Vision surréaliste que ce front de mer typiquement anglais, avec machines à sous, restos fast food and co, envahis par ces hommes bleus, sautant et lancant violemment leurs bidons sur une chorégraphie spectaculaire, ponctuée notamment d’une intervention du haut des 70m de l’Atlantic Tower. « Ce fut vraiment un superbe weekend », s’exclame un festivalier. « Bivouac a été un triomphe. Enfin un évènement où il n’y avait pas des barrières partout et de la sécurité à outrance ! Du coup, on avait vraiment l’impression de faire partie de la scène ».

Environ 8,000 personnes étaient assemblés sur le front de mer au point culminant du spectacle. « Ce fut vraiment incroyable et exceptionnel pour Great Yarmouth d’être les premiers à accueillir Bivouac en Angleterre », se réjouit Joe Mackinticsh de SeaChange Arts. « Cela a mené le public avec une telle intensité que l’effet se fera sentir encore pendant longtemps… »

info portfolio

SPIP | squelette | | plan site | icone suivi activite RSS 2.0